créations

Le contexte

Chaque année, plus de 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans l’océan et polluent sa surface et les fonds marins. Cette pollution est causée entre autres par les microplastiques contenus dans les produits cosmétiques. En ne se dégradant pas, ils abîment la faune et la flore marine. Il est urgent d’agir !

L’idée

Dénoncer l’utilisation continue par les industriels des microplastiques dans leurs produits. Les créations clonent les codes des campagnes de publicité pour les cosmétiques. Au premier regard, une énième publicité pour une crème de beauté. Mais les accroches nous ramènent à la réalité. L’effet double action du produit est révélé : la destruction du milieu marin.

Le dispositif 

« Bad Cosmetics », notre nouvelle campagne, est symboliquement lancée le 14 février. Le jour de la Saint-Valentin est un moment synonyme d’un pic de consommation pour les cosmétiques. Elle sera déployée sur les médias sociaux et en presse, en particulier dans tous les magazines de surf européens.